Solutions métiers

Solutions métiers



VENTE AMBULANTE

  Les moyens nécessaires pour démarrer       

    Véhicule (il est possible d’utiliser un véhicule personnel au démarrage)
    Matériel de marché (parasols, tables, tréteaux, etc.) : de 500 € (occasion) à 2000 € (neuf)
    Stock de marchandises à vendre correspondant à la saison en cours ou à venir
    Trésorerie, pour financer l’essence et les places sur les marchés
    Lieu pour stocker sa marchandise (il est possible de stocker sa marchandise à son domicile)

  Les qualités et les compétences requises   

   • Pas de formation spécifique exigée
   • Une expérience terrain sur les marchés avec un professionnel, pour connaître les placiers, les prix, la concurrence, etc.
   • Être curieux, débrouillard et bon négociateur afin d’acheter les bons lots, de trouver les bons marchés et d’obtenir des places
   • Être en bonne santé et être organisé pour être en mesure de se lever tôt, d’affronter le froid l’hiver, etc.
   • Bien présenter son étal et ses produits, savoir vendre et communiquer avec ses clients
   • Savoir gérer son argent pour se reconstituer son stock (réapprovisionnement régulier)

  Téléchargez l'intégralité de la fiche "Les bons tuyaux de l'Adie pour démarrer sur les marchés !" (pdf)
  Venez en discuter sur le forum !


BÂTIMENT

  Les moyens nécessaires pour démarrer       

     Véhicule : il est possible d’utiliser un véhicule personnel au démarrage.
   • « Gros matériel » : bétonnière, échafaudage, échelles, perforateur, etc. Il est facile de louer ce type de matériel
    Petit outillage et quincaillerie : perceuse, rabot, truelle, seau, pinceaux, marteau, visserie, etc.
    Trésorerie : pour financer la location de matériel, faire imprimer des cartes de visite et des panneaux publicitaires.  La pratique veut que l’artisan demande un acompte sur le chantier. Cela peut-être un forfait de 30 % mais aussi une avance de différents montants pour l’achat des matériaux.
    Salariés : il sera nécessaire d’embaucher des salariés en cas de gros chantiers
    Stock : Les stocks de matériaux (visserie, peinture, etc.) seront financés avec l’avance faite par le client
    Équipement informatique : il n’est pas obligatoire au démarrage de l’activité mais il s’avérera très utile pour chiffrer, facturer et effectuer un suivi de chantier. Il existe de nombreux logiciels spécialement adaptés aux besoins du bâtiment permettant de faire rapidement des devis et des tableaux de bord.


     Les qualités et compétences requises   

   • Formation spécifique de type CAP, ou justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans dans le domaine, que ce soit en tant que salarié ou travailleur indépendant
   • Savoir chiffrer un chantier, faire un devis, classer ses documents, suivre ses comptes bancaires, suivre le budget d’un chantier
   • Savoir négocier les avances sur chantier et le prix des matériaux, anticiper les hausses de prix
   • Avoir la capacité de « recruter » pour les gros chantiers
   • Être minutieux dans la réalisation des chantiers, courtois avec les clients et les occupants des lieux
   • Bien choisir et faire évoluer si nécessaire son statut juridique et son régime fiscal
   • Connaître et savoir réaliser les démarches d’immatriculation ainsi que les différentes déclarations (Régime Social des Indépendants, etc.)
   • Savoir se constituer un réseau dans les différents corps de métier complémentaires, afin de se constituer un réseau d’apporteurs d’affaire mais aussi avoir la capacité de se regrouper pour répondre à un marché qui nécessite des compétences complémentaires aux siennes.

  Téléchargez l'intégralité de la fiche "Les bons tuyaux de l'Adie pour bien démarrer dans le bâtiment!" (pdf)
  Venez en discuter sur le forum !


SERVICE À LA PERSONNE
  Pour démarrer du bon pied     

   • Maîtrisez votre métier sur le bout des doigts
  • Sachez vous présenter à vos clients et présenter en détail les services que vous allez proposer
   • On n’a qu’une seule chance de faire bonne impression : attention à votre tenue et à votre comportement lorsque vous rencontrez vos futurs clients   
• Définissez la clientèle à laquelle vos services vont s’adresser. Qui sont-ils exactement ? Âge, catégorie socio-professionnelle, revenus, lieux fréquentés, habitudes de consommation, etc. ?
   • Définissez clairement la zone géographique dans laquelle vous pensez pouvoir toucher vos prospects
   • Il est primordial de se faire connaître : n’hésitez pas à aller vous présenter aux commerçants du quartier et à ceux en rapport avec votre activité, aux concierges, aux services sociaux, aux médecins (en fonction de votre activité), etc.

 

 


   Les pièges à éviter   

   • Démarrer sans clientèle acquise et sous-estimer le délai d’obtention de nouveaux clients
   • Commencer son activité sans faire une étude comparative des concurrents, sans connaître leurs tarifs et sans avoir ciblé sa clientèle
   • Trop compter sur le bouche à oreille : cela ne suffira pas à trouver des clients
   • Sous-estimer les contraintes de temps : faites attention à bien calculer le temps de transport entre deux clients
   • Ne pas prendre en compte la législation propre à votre activité : cela vous sera forcément dommageable pour le développement de votre activité.
   • Assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire pour travailler.

 Venez en discuter sur le forum !


VENTE EN LIGNE
  Besoin et stratégie   

Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d'un site ou d'une boutique de ecommerce sur internet.

La bonne question à se poser :
Je choisis le type de site le plus approprié en fonction de mon besoin.

Informations complémentaires :
Est-ce que je veux simplement présenter mon activité via le net ou est-ce que je veux pouvoir vendre mes services/produits par ce canal ? De ce choix dépend le type de site qu'il vous faudra administer, ainsi que son coût.

Est-ce que la vente par internet est un canal unique de vente ou un canal complémentaire un autre réseau de distribution (marchés, boutique, porte à porte, etc.) ?
   • Canal unique : attention, vendre sur Internet demande du temps
   et de l'investissement, et ce dans les mêmes proportions que pour
   une boutique ou un marché
   • Canal complémentaire : avec quel objectif ? Conquérir une
   nouvelle clientèle, fidéliser votre clientèle actuelle ?

  Concurrence et positionnement   
La bonne question à se poser :
Je connais la concurrence et je me démarque.

Informations complémentaires :
Il est primordial de définir clairement votre positionnement : sur internet, il suffit d'un clic pour comparer votre offre à celle de vos concurrents... qui peuvent se trouver sur la planète entière.

   • Définir votre positionnement :
   Qu'allez-vous proposer aux Internautes ?
   Quels concurrents le proposent déjà ? Sur Internet ? Dans des boutiques
   physiques ? Qu'est-ce qui va vous différencier et faire que
   l'Internaute achètera sur votre site plutôt qu'ailleurs ?
   Vos prix, vos produits, vos services spécifiques ?

  Expérience et démarche progressive   
La bonne question à se poser :
J'ai une première expérience sur Internet et je procède de manière progressive, par étape.

 

Information complémentaire :
Il est recommandé de procéder par étapes dans la vente sur Internet, afin de vous familiariser avec l'outil et les usages.

 


 Téléchargez le document "Les 9 points-clé pour réussir votre activité de eCommerce" (pdf)
 Venez en discuter sur le forum !


 N'hésitez pas à revenir dans cette section, mise à jour et enrichie régulièrement. Vous souhaitez avoir des conseils précis sur un autre secteur d'activité? Contactez-nous !