Paroles d'entrepreneurs

Les vidéos de l'Adie

Les dernières infos

Le petit coin du quiz

Les visages de l'Adie


Tous nos articles

SMC à Vitry

Un grand soleil brille ce mercredi 3 juin, jour de marché à Vitry. Les commerçants ont déballé leurs étals sur la Place de l'Église, badauds et clients déambulent dans le brouhaha. À deux pas, un bus aménagé prêté par notre partenaire la RATP accueille jusqu’à samedi la Semaine du Microcrédit.

En fin de matinée, Angel Dario, la jeune cinquantaine, passe devant le bus par hasard, après s'être rendu au Pôle Emploi. Il s'arrête, s’interroge et finit par timidement s’approcher du bus. Il nous raconte alors son histoire de son accent chantonnant.

Il a créé une entreprise d’acheminement de colis et de fret vers l'Amérique Latine, la Colombie en particulier. En activité depuis 3 ans, le démarrage a été bon, il a des clients solides, mais la crise ne l'aide pas...
Il a aujourd'hui besoin de renflouer sa trésorerie pour solidifier la base de l'entreprise et franchir un nouveau pallier dans son développement. Angel nous explique qu'il a sollicité plusieurs banques, mais sans succès... Il a certes encore un rendez-vous avec l'une d’elle, mais il ne se fait plus guère d'illusions sur l’issue de cet entretien.

Nous lui présentons alors l’Adie, notre action, nos objectifs. Les possibilités de microcrédit l'intéressent, tout autant que le conseil et les formation proposés. 

Voilà. Nous avons rendez-vous en fin de semaine avec Angel dans les locaux de l’Adie du Val-de-Marne. Il sera reçu par un de nos conseillers qui étudiera avec lui ses besoins tant financiers qu’en termes de formations. Nous espérons que le Comité Crédit qui se réunira la semaine suivante pourra lui accorder son microcrédit, et que nous contribuerons ainsi au coup de pouce dont a besoin l’activité de Angel…

Bonne chance Angel !

Semaine du Microcrédit à Vitry sur Seine : Place de l'Eglise jusqu'au samedi 6 juin, de 10h à 18h.



Agrandir le plan

Soyez le premier à commenter

Ca y est, la Semaine du Microcrédit, c'est cette semaine et c'est dans toute la France !

Retrouvez les équipes de salariés et bénévoles de l'Adie sur les places de marchés et dans les rues piétonnes de votre région, et venez discuter de votre projet: quel que soit votre situation actuelle ou votre projet, il pourront vous conseiller et vous aider à créer votre propre emploi!

La preuve par l'image que les patrons sont des hommes et des femmes comme les autres :

Semaine du Microcrédit 2009


Soyez le premier à commenter
En avant-première, une des vidéos de la Semaine du Microcrédit, qui se tiendra cette année du 2 au 6 juin dans toute la France...

Plus d'infos très bientôt!

Commentaires

L'Adie itinéranteRetrouvez sur Demain tv le quatrième numéro de Campagnes en Mouvement, et suivez le camion de l'Adie sur les routes de la Creuse au gré du calendrier des marchés!

Car aller à la rencontre des Creusois, telle est la mission de cette agence itinérante de l'Adie. Au quotidien, Vincent Sellier et son équipe reçoivent aussi bien des commerçants qui souhaiteraient développer leur activité que les habitants de la région débordant d'idées et d'énergie. Discuter, échanger, soutenir dans l'élaboration du projet et enfin fournir les fonds de départ pour se lancer... Tous les éléments réunis en un seul lieu pour soutenir l'initiative.

Grâce à cette agence mobile, expérience pilote de l'Adie dans le cadre du développement rural et économique, l'association se met à disposition de tous sur le lieu de vie et d'activité des créateurs en puissance...

 


Soyez le premier à commenter

Evolution Road à Pau: le rendez-vous des bikersTout avait pourtant bien commencé pour Cédric. Après un bac professionnel de mécanique, il avait trouvé sa place comme mécanicien au sein d’un atelier spécialement dédié à la Harley Davidson. Mais au bout de six ans, l’atelier se voit contraint de fermer ses portes.

Pour ce jeune passionné, il était hors de question d’aller travailler pour d’autres marques de moto : « Sur les Harley, tout est permis : on ne se contente pas de changer une pièce ou de réviser un moteur, on peut tout transformer, et c’est ça qui me plaît » souligne le biker enthousiaste.

Cédric décide alors de créer sa propre entreprise, Evolution Road. Mais à 25 ans, sans fonds de départ et sans expérience de la création d’entreprise, il ne sait pas vraiment par où commencer. Après un passage formateur par la Fabrique à Projets à Pau, il contacte alors l’Adie, déjà fort d’une subvention de 5000 € accordée à travers le programme Défi Jeunes.

Un microcrédit de l’Adie complète cette bourse, et lui permet d’acheter le matériel essentiel, de constituer un stock de pièces détachées et de s’appuyer sur un fond de roulement en trésorerie. Une fois à son compte, il imaginait que ses anciens clients reviendraient rapidement vers lui, mais… La première année est dure, la seconde davantage. Au point que Cédric commence à s’interroger sur l’avenir de son atelier. Heureusement, le bouche à oreille fini par faire son effet et bientôt, les passionnés se bousculent devant Evolution Road…

L’activité décolle, mais après ce moment de vaches maigres, Cédric n’a plus la trésorerie nécessaire pour commander les pièces.

À nouveau, l’Adie lui propose un microcrédit et des formations gratuites pour mieux gérer son activité, et lui permet de financer un nouveau stock et l’acquisition d’une machine à pneus, investissement indispensable à l’expansion de son entreprise.

Le bilan pour l’année 2009 est plutôt positif : par sa présence régulière lors de différentes concentrations de bikers, son travail est artistique et mécanique d’entretien et de création de « show bikes » est connu et reconnu par ses pairs.

Aujourd’hui, Evolution Road est le lieu incontournable pour les passionnés de Harley de la région de Pau ! Et même s’il est spécialisé dans le custom, il s’occupe de l’entretien et de la réparation de toutes les motos, sans discrimination !

 


Soyez le premier à commenter

Campé en t-shirt et en jeans’ devant sa camionnette, qui se douterait qu’il y a encore deux ans, Jean-Bernard Tonera, le jeune créateur d’Atouts Multiples à (région de Pau), était Adjoint de direction en région parisienne ?

Jean-Bernard de « Atouts Multiples »


Un gros raz le bol de la vie parisienne,  et il décide avec son épouse Fabienne de leur retour dans leur région d’origine, les Pyrénées-Atlantiques.
« On n’avait pas de projet particulier,  alors j’ai regardé , étudié et ciblé ». Ainsi naît Atouts Multiples à Arthez-en-Béarn,  activité « multiservices du bâtiment ».  « Je suis entrepreneur dans l’âme et je n’ai pas peur de travailler ! » précise Jean-Bernard. Et heureusement, car Jean-Bernard se sait plus où donner de la tête !

Ainsi, des études d’aménagements de sites touristiques  (la Saligue aux Oiseaux) et dans l’entreprise Plisson à Orthez (aménagement de parcs et jardins) lui apportent des compétences dans différents corps d’état (maçonnerie, plomberie, électricité).  Une aubaine en termes de formation pour prendre en charge des petits chantiers, des petits travaux de finition ou, part non négligeable de sa clientèle, les aménagements divers entrepris par les « bricoleurs qui commencent et ne terminent jamais! »

Que ce soit dans le cadre de la relation commerciale  ou du chantier en tant que tel, Jean-Bernard  « apprécie surtout le contact humain ».

Pendant ce temps, face au  « siège » d’Atouts Multiples à Arthez, Fabienne de son côté tient un petit commerce multiservices : mercerie, loisirs créatifs, retouches et point fax/photocopie.

Une holding est en train de naître dans les Pyrénées Atlantiques!


Soyez le premier à commenter

100 000 auto-entrepreneurs... Pourquoi pas vous  ?

 

 

En effet, le nouveau régime d’auto-entrepreneur vous permet d'exercer une petite activité professionnelle indépendante :
• très facilement,
• de façon régulière ou ponctuelle,
• en minimisant les coûts administratifs.

 

Quelles sont les conditions permettant de devenir auto-entrepreneur ?

• Exercer son activité en tant qu’indépendant.
• Réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 80 000€HT pour une activité commerciale.
• Réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 32 000€HT pour les prestataires de services et les professionnels libéraux.

Comment bénéficier de ce nouveau régime ?

Par simple déclaration auprès du Centre de Formalités des Entreprises ou en ligne via le site www.lautoentrepreneur.fr


Quels sont les principaux avantages de ce régime ?

Un régime social simplifié : les charges sociales sont déclarées et payées mensuellement ou trimestriellement. Elles correspondent à un pourcentage du chiffre d’affaires :
• 12%  du chiffre d'affaires pour les activités commerciales
• 21,3% du chiffre d'affaires pour les prestations de services et les professions libérales affiliées au RSI.
• 18,3% du chiffre d'affaires pour les prestations de service des professionnels libéraux affiliés à la CIPAV.


Si vous n’encaissez rien, vous ne payez rien !

La possibilité d’opter pour un prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu
Ce mode d’imposition permet de s’acquitter de l’impôt sur le revenu mensuellement ou trimestriellement en fonction d’un pourcentage du chiffre d’affaires :
• 1% du chiffre d'affaires pour les activités commerciales
• 1,7% du chiffre d'affaires pour les prestataires de services
• 2,2% du chiffre d'affaires pour les professionnels libéraux.
Une exonération temporaire de taxe professionnelle : pendant les trois premières années d’activité, si vous avez opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.
Mais également :
• une comptabilité allégée
• la possibilité de rendre ses biens personnels insaisissables
• des règles plus souples pour exercer son activité à domicile

Vous avez toujours rêvé de vendre votre miel sur les marchés, de faire les brocantes ou de lancer votre activité de jardinage? Désormais, rien de plus facile! Un microcrédit et un statut, et vous voilà votre propre patron !

 


Soyez le premier à commenter

Microcrédit et réseau

Le microcrédit est une opportunité formidable pour ceux qui regorgent d'idées, de savoir-faire et d'énergie, mais à qui les banques ne font pas confiance. Pas besoin de sommes astronomiques pour lancer sa propre activité et vivre de son travail ! Avec moins de 10 000 euros, on peut acheter un véhicule, les outils essentiels et se lancer !

D'autant plus que les créateurs sont partout. Tout le monde a un potentiel à développer, et une fois en acticité grace au microcrédit, les créateurs peuvent s'associer entre eux. Et ainsi renforcer et développer leur chiffre d'affaires. Cet effet boule de neige permet de développer un réseau collaboratif, marchand ou complémentaire, les bonnes pratiques et idées des uns et des autres permettant à l'ensemble de se développer.


Commentaires

L'équipe s'étoffe peu à peu, et nous sommes enfin au complet! Après de long mois de travail solitaire, Fleur m'avait accueillie en novembre comme premier membre définitif d'Adie Connect. Mais que nous nous sentions petites dans cet immense bureau vide, et un peu perdues aussi devant l'immensité de la tâche à accomplir !

Cette année, le Père Noël était en retard, puisque c'est début février que nous avons accueilli coup sur coup les 3 autres membres de l'équipe. David tout d'abord, notre vénéré chef. Puis Coralie, impatiente de découvrir et de financer tous les projets des créateurs soutenus par Adie Connect. Joël enfin, notre chef mécano du web, qui entretient avec amour et délicatesse notre beau bébé à tous, le site Adie Connect...

Voilà, ça y est, nous sommes au complet... Et très très impatients de vous rencontrer, internautes et créateurs !

Stéphanie


Commentaires

Les Essentiels Nature
Sandrine Rambert

Sandrine Rambert

 

J’ai commencé comme caissière dans la grande distribution – une chaîne de produits surgelés – jusqu’à devenir responsable d’un magasin, puis de quatre. J’ai ensuite travaillé au siège dans la communication jusqu’au poste de responsable com, en charge de l’habillage des espaces de ventes. J’essayais de faire passer mes idées, en termes  de développement durable, mais ça ne passait pas.

 

 



J’étais de plus en plus écoeurée du système – l’entreprise familiale était devenu une grosse boîte « à l’américaine » – ça a fini en licenciement.

J’étais KO pendant 3 mois. De nouveau sur le marché du travail, j’ai obtenu quelques entretiens, pour des postes au même niveau de qualification, mais dès que les employeurs découvrent que vous vivez seule avec 2 enfants en bas-âge, c’est la fin du parcours.

J’ai quand même retravaillé 3 mois et ensuite quelques mois comme bénévole auprès de personnes âgés, je ne pouvais pas rester à ne rien faire.

Un bilan de compétence a détecté un certain potentiel à la création d’entreprise, mon coté indépendant, le goût du risque… mais je le savais, c’est de famille ! J’ai alors réfléchi à plusieurs projets – d’abord dans la déco puis les chaussures pour enfants… une fois les études de marché terminées, j’ai abandonné, pas assez de potentiel.

Je suis tombé par hasard sur les produits cosmétiques bio – par déformation professionnelle j’ai commencé par décortiquer le concept, que reste-t-il du produit une fois démaquillé – sans la com et le marketing ?

J’ai bien sûr découvert de tout sur ce marché, le pire comme le meilleur, je me suis alors prise au jeu de découvrir le meilleur pour l’offrir à mes futurs clients. Et c’est ainsi que tout a commencé !

Les produits sont 100 % naturels, de l’argile verte, rouge, blanche, jaune, des éponges dorées, du beurre de karité, du loofah en fibre végétale, du savon d’Alep, ou encore de la pierre d’Alun…

 

Loofah et morceaux de savon

 

Je passe des journées complètes à débusquer des fournisseurs et ensuite à sélectionner les meilleurs produits. En Corse, en Égypte, Syrie, Maroc… Pas forcément de ceux qui brocardent leurs labels bios , plutôt les discrets, ceux qui travaillent depuis des générations à base de produits naturels , à qui il ne viendrait même pas à l’idée de coller une étiquette « bio » dessus…

Je connaissais déjà l’ADIE, car j’étais donatrice, sans savoir qu’un jour j’en aurais moi-même besoin… Ma banque, si prompte à répondre à mes attentes d’habitude, m’a fermé le guichet au nez dès lors que j’étais chômeuse… Je me suis fâchée et j’ai fermé mon compte.  Direction l’ADIE : j’aime le concept, dès qu’il y a un biais dans le système, c’est bon…

Après une première approche hasardeuse, l’Adie m’a donné le coup de pouce nécessaire pour renouveler mon stock et monter mon site internet – j’ai fait ma première vente en ligne hier !

Les débuts sont encourageants,  il me faudra encore diversifier ma gamme : huile d’argan, rassoul, pierre de gommage…  développer les ventes en ligne dans un premier temps et pourquoi pas, un jour une petite boutique, mais attention, à taille humaine, avec du cachet, de la personnalité, on y boira le thé…

Les Essentiels Nature

les-essentiels@orange.fr


Vendredi et dimanche : marché d’Eaubonne (Val d'oise)
Samedi : marché d’Ermont (Val d'Oise)

Crédits photographiques : ? 

Savon "Royal" et boutique "Essentiel nature"

^ haut de page

(page mise en ligne le 27/03/2009)


Soyez le premier à commenter
Inscrivez-vous Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe perdu ?

Devenez créateur du mois

Denis, chauffeur à la demande,  Pyrénées Atlantique
Denis, chauffeur à la demande, Pyrénées Atlantique
Financé et accompagné par l’Adie, vous souhaitez mettre en avant votre parcours et votre activité ?
Devenez Créateur du mois de l'Adie en 2 clics et 3 minutes !
Votre témoignage sera visible sur l'ensemble de nos supports web.

Simulez votre microcrédit en ligne

Total emprunté

Durée de remboursement

Montant échéance

Coût total du financement

Demande de microcrédit en ligne

Demander un microcrédit

Demande par téléphone

Parlons de votre projet !

Contactez l'Adie par téléphone, du lundi au vendredi de 8h à 18h (appel non-surtaxé), et parlez-nous de votre projet et de vos besoins en financement, quels que soient votre activité et votre statut. Vous pourrez prendre rdv avec le conseiller Adie le plus proche de chez vous, et obtenir un microcrédit jusqu'à 10 000 € pour votre activité.

Contactez-nous du lundi au vendredi 8h-18h,
appel non sur-taxé 0 969 328 110

Numéro Cristal

Demande en ligne

Votre microcrédit directement en ligne !

Quels que soient votre activité et votre statut, l'Adie peut vous financer à travers un microcrédit, une prime ou un prêt d'honneur selon votre région, pour un financement global maximal de 10 000 €. Inscrivez-vous gratuitement, et complétez votre demande de microcrédit en ligne en 6 étapes : 10 minutes suffisent !

Faire une demande

Les services de l'Adie

Microcrédit professionnel
Un financement (microcrédit, prime, prêt d'honneur) jusqu'à 10 000 € pour créer ou développer votre entreprise : stock, véhicule, local, trésorerie, etc.
Microcrédit personnel pour l’emploi salarié
Un microcrédit jusqu'à 3000 € pour financer un besoin urgent lié à votre emploi salarié : véhicule, permis de conduire, déménagement, etc.
Micro-assurance
En partenariat avec Axa et la Macif, bénéficez de solutions d'assurances professionnelles à des tarifs adaptés à votre activité.
Accompagnement
Au quotidien, une équipe d'experts vous conseille et vous accompagne gratuitement dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise : statuts, comptabilité, ventes, etc.
Microfranchise
Créez votre activité indépendante clé-en-main, en vous appuyant sur l'expérience et les outils proposés par une microfranchise : formation, outils et réseau de clients !
Adie Créajeunes
18-32 ans, suivez 4 à 6 semaines de formation collective et individuelle gratuite pour concrétiser votre projet de création d'entreprise, et passez de l'idée au lancement de votre entreprise !

L'Adie près de chez vous

120 antennes et 370 permanences réparties sur l'ensemble du territoire national, en métropole et en outremer.


Communauté