Financement

Boulanger de formation, Raphaël a créé sa propre entreprise de glacier ambulant grâce à l’Adie. Découvrez son parcours !

Raphaël est boulanger, mais Raphaël s’ennuie dans son fournil. Il rêve de grand air, d’autonomie et de contact, et c’est en 2010 qu’il quitte son poste pour se lancer dans différents petits boulots en intérim. Travail en usine, magasinier dans des supermarchés, rien ne lui convient, rien ne le fait rêver... Rêver justement, c’est ce que Raphaël fait régulièrement... Jusqu’à ce qu’un matin, il se réveille avec une idée fixe : racheter un camion de glacier à l’ancienne, et proposer des glaces aux petits et aux grands, au gré de ses déplacements. Encouragé par ses amis, il décide de concrétiser son rêve. Mais en fin de droits de son Allocation pour le Retour à l’Emploi, sans capital de départ, quatre mois après son rêve, Raphaël recherche toujours une banque qui veuille bien financer son projet d’entreprise. Là encore, c’est un ami qui va lui trouver la solution en lui parlant de l’Adie.


« À l’Adie, tout le monde est à fond pour vous aider à réussir » Raphaël se renseigne sur les offres de l’Adie via son site internet, et appelle dans la foulée un conseiller Adie au numéro Cristal de l’association, 0 969 321 110. Il rencontre alors Amélie, conseillère à l’antenne Adie de Marseille, qui lui propose d’intégrer la formation Adie Créajeunes, 6 semaines d’accompagnement pour passer de l’idée au projet avec l’aide des bénévoles et permanents de l’Adie. À l’issue de ce parcours, il en est persuadé, et ses tuteurs CréaJeunes aussi : ça va marcher !

Sa conseillère Amélie l’aide alors à monter son dossier de demande de microcrédit professionnel pour que Raphaël puisse lancer rapidement son activité de glacier ambulant. Une semaine plus tard, il obtient un microcrédit professionnel de 10 000 € sur 48 mois.

Six mois avant la fin de son ARE, Raphaël lance son activité, et acquiert un camion anglais de marchand de glaces d’occasion, investit dans un stock de glaces et se constitue une trésorerie.

« J’ai pu bénéficier des conseils d’un professionnel de la création d’entreprise et ça m’a motivé à créer ma propre activité »

Aujourd’hui, l’activité de Raphaël fonctionne très bien, malgré des débuts difficiles. Son Ice Cool Truck a trouvé sa clientèle en parcourant les villes d’Aix-en-Provence, Miramas, ou encore Marseille, les festivals, rassemblement de food trucks et autres évènements régionaux. Au menu, une large gamme de glaces et friandises de qualité, aux parfums parfois atypiques. Il développe sans cesse son activité, toujours suivi par son tuteur Créajeunes, lui-même serial-entrepreneur avec 7 créations d’entreprise à son actif !

D’ailleurs la saison 2014, s’annonce prometteuse !

Retrouvez l’Ice Cool Truck de Raphael cet été dans le Sud, et suivez ses déplacements via sa page Facebook.


 

 

C'est au volant d'un Minibus aménagé que les équipes Adie du Maine et Loire et de la Sarthe vont sillonner les routes, pour venir à la rencontre des porteurs de projet et créateurs d'entreprise.

C'est à l'occasion de notre campagne d'information pour les auto-entrepreneurs, qui aura lieu

du 2 au 6 juin que nos équipes du Pays de la Loire proposeront des rendez-vous (sur des places publiques, dans les quartiers populaires, sur les marchés) à bord du Minibus d'information Adie.

 

 

 

En complément, des "Adie Box" seront positionnées dans différents lieux d'accueil pour permettre aux créateurs d'entreprise d'y déposer leur projet et ainsi bénéficier d'un accompagnement individuel pour concrétiser ou développer leur projet.

Voici la liste des points de rencontre avec nos équipes Adie du Pays de la Loire,

venez nombreux ! :

 

Beaupreau (49) :
Lundi 2 juin, de 10h à 16h30, parking de l'agence Pôle Emploi - 67, rue de la Lime.
Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie, en partenariat avec Pôle Emploi.

 

Chalonnes-sur-Loire (49) :

Mardi 3 juin, de 9h à 12h, au marché de Chalonnes - Place de l'Hôtel de Ville.
Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

Segré (49) :

Mercredi 4 juin, de 9h à 12h, au marché de Segré - Place Aristide Briand

et de 14h à 16h30, sur le parking de l'agence Pôle Emploi - 1, rue Auguste Rodin

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

Angers (49) :

Vendredi 6 juin, de 10h à 12h, à la Maison de la Création et Transmission d'entreprise -

132, avenue Delattre de Tassigny.

Journée portes Ouvertes Adie et réunion d'information sur le régime Auto-entrepreneur,  en partenariat avec la BGE.

 

Le Mans (72) :

Jeudi 5 juin, de 8h30 à 12h30, au marché des Sablons - Place des Sablons.

Dimanche 8 juin, de 8h30 à 12h30, au marché de Pontlieue - Place Henri Vaillant.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

La Suze-sur-Sarthe (72) :

Jeudi 5 juin, de 14h à 16h, à la Communauté de Commune du Val de Sarthe -

27, rue du 11 novembre.

Atelier info : l'auto-entreprise et son financement, en partenariat avec le service emploi de la Communauté de Commune du Val de Sarthe.

 

Sablé-sur-Sarthe (72) :

Vendredi 6 juin, de 10h à 15h - Rue de l'Ile et Place Don Guéranger.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie

 

Coulaines (72) :

Samedi 7 juin, de 8h3à à 12h30, au marché de Coulaines - Rue de la Paix.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

Allonnes (72) :

Mardi 10 juin, de 8h30 à 12h30, au marché d'Allonnes - Place du Mail.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

Connerré (72) :

Mercredi 11 juin, de 8h3à à 12h3à, au marché de Connerré - Place Albert L'Huissier.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.

 

Baugé (72) :

Vendredi 13 juin, de 10h à 16h, au Relais-Emploi - 15, avenue Legoulz de la Boulaie.

Accueil personnalisé au sein du Minibus d'information Adie.



Riche d'une expérience de plusieurs années dans la réalisation de bijoux, Jean-Patrice peaufine un peu plus sa technique.
Bijoutier de formation, Jean-Patrice s'est lancé en tant qu'auto-entrepreneur avec le soutien de l'Adie

Diplômé d’un CAP Bijouterie et Joaillerie et fort d’une solide expérience de 10 ans acquise de la place Vendôme au sud de la France dans divers ateliers de fabrication de bijoux, c’est à 32 ans que Jean-Patrice décide de devenir indépendant et de créer son propre atelier.

Début 2013, durant une réunion d’information organisée par Pôle Emploi sur la création d’entreprise, il entend parler de l’Adie. Cela tombe plutôt bien, car plusieurs banques viennent de lui refuser un crédit pour créer sa structure en tant qu’auto-entrepreneur et financer son projet.

« L’Adie m’a beaucoup aidé pour le financement de mon projet »

Jean-Patrice décide de contacter l’antenne Adie la plus proche de chez lui afin de connaître les possibilités qui lui sont offertes en terme de financement et d’accompagnement pour la création de son entreprise. Il rencontre Violaine, conseillère à l’antenne Adie du Mans, qui l’aide à faire son business plan et à obtenir un microcrédit de 1 700€, complété par un Prêt d’honneur de 800€ sur 30 mois. Avec cet argent, il acquiert de l’outillage et de la trésorerie pour lancer son activité.

De plus, Jean-Patrice décide de suivre l’accompagnement « Bien démarrer » en complément de son microcrédit afin de réussir le lancement de son auto-entreprise.

Ce qui a été le plus difficile pour Jean-Patrice c’est d’obtenir la confiance d’un organisme pour le financement de son activité, « difficile d’avoir la confiance des banques lorsque notre projet est peu crédible à leurs yeux ».

« J’ai pu discuter sur des aspects concrets de mon projet avec ma conseillère »

Aujourd’hui, cela fait un an que Jean-Patrice est en activité sous le régime auto-entrepreneur. Avec deux autres entrepreneurs indépendants, il loue un petit local et des machines qu’il utilise pour réaliser ses créations et répondre aux demandes de ses clients. Son activité est en pleine expansion, ses créations se vendent bien et il décroche régulièrement de nouveaux contrats auprès de plusieurs bijouteries.

Dans un avenir proche, Jean-Patrice compte ouvrir sa propre bijouterie pour présenter et vendre ses créations et, pourquoi pas, proposer ses créations place Vendôme, lieu qu’il a longtemps côtoyé lorsqu’il était salarié.

Auto-entrepreneurs, ne restez pas seuls !

Rencontrons-nous du 2 au 6 juin durant la campagne d'information auto-entrepreneur organisée par l'Adie, partout en France.
Consultez la liste des événements et découvrez le programme.



Retrouvez les équipes de l'Adie les 20 et 21 mai 2014, au salon Créactiv' à Toulouse.

Organisé par Toulouse Métropole, cet évènement a pour but de regrouper l'ensemble des acteurs de la création et développement d'entreprise de l'agglomération toulousaine.

Nos conseillers et bénévoles se tiendront à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner dans la concrétisation de votre projet de création d'entreprise sur le "Parcours vert : Du projet à la création", stand n°9.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Créactiv' et venez nombreux !

 



 

Vous souhaitez créer ou développer votre activité de repassage / retouche en région parisienne ?

Rejoignez la Microfranchise Solidaire de l'Adie et bénéficiez de l'appui de 5 à Sec !

 

 

 

5 à Sec et la Microfranchise Solidaire de l'Adie ont mis au point une offre de repassage et de retouche adaptée aux micro-entrepreneurs qui veulent lancer leur activité à domicile.

En lançant votre activité avec cette solution clé en main, vous bénéficierez :

• De la marque et du savoir-faire de 5 à Sec.
• De services du groupe 5 à Sec : supports de communication, matériel de qualité professionnelle...
• D'une formation initiale et d'un accompagnement au quotidien dans votre activité.
• D'un accès privilégié à la clientèle 5 à Sec.

De plus, vous serez équipé d'un matériel performant qui vous permettra de réaliser des prestations de repassage et de retouche simple (ourlets, fermetures éclairs, boutons, ...) depuis votre domicile. Un service de livraison sera également à votre disposition pour transporter le linge directement chez vos clients ou dans magasin 5 à Sec près de chez vous.

En complément, l'Adie vous proposera un accompagnement adapté à vos besoins et si nécessaire, un financement pour créer votre propre entreprise.

Pour en savoir plus, contactez-nous via ce formulaire ou rendez-vous sur le site de 5 à Sec.



 

Vous avez créé votre entreprise grâce au financement et/ou à l'accompagnement proposés par l'Adie ? Faites connaître nos services !

 

Intégrez l'un de ces visuels sur votre site Internet d'un simple clic-droit et enregistrer-sous, et faites partager l'info à tous ceux qui souhaitent créer leur propre activité grâce au microcrédit accompagne de l'Adie.

 

 

 



Sous les conseils de l'Adie, Emmanuel a lancé son activité sous le régime auto-entrepreneur, plus adapté à la structure de son activité.
Lassé par son emploi salarié, Éric crée sa boutique en ligne de tshirt et cosmétiques grâce à l'Adie et ses Bons Plans

Diplômé d'un BEP électromécanique, c'est après une courte carrière militaire qu'Éric devient chauffeur poids-lourd. Pendant dix ans, il parcourt les routes de France, mais ses horaires décalés lui pèsent, car ils l'éloignent de sa famille. Il décide alors de changer de voie, et démissionne de son entreprise début 2009.

Il met à profit cette période de chômage et prépare son projet de création d'entreprise : créer un site marchand spécialisé dans la vente de T-shirt customisés.

Courant 2010, il démarche pas moins de 7 banques, business plan en main, afin d'obtenir un prêt pour la création de son site marchand. L'une après l'autre, les banques refusent de le financer sous différents prétextes : pas suffisamment d'apport personnel, projet peu convainquant… Il ne baisse pas les bras et se renseigne auprès de la CCI de Bayonne afin de connaître les possibilités qui s'offrent à lui pour financer son projet. C'est là qu'il entend parler des microcrédits de l'Adie.



« À l'Adie, j'ai rencontré des personnes à l'écoute, et qui s'intéressaient à mon projet »

Après avoir pris contact avec l'Adie par téléphone au 0 969 328 110, Éric rencontre Romuald, conseiller Adie de l'antenne de Bayonne. Ensemble, ils préparent son dossier de demande de financement, en s'appuyant sur le business plan préparé par Éric. En quelques semaines, Éric obtient un microcrédit d'investissement de 3 500 € sur 24 mois pour acheter du stock pour lancer sa boutique en ligne. En complément, il suit un accompagnement commercial et juridique proposé par l'Adie avec un bénévole.

Après trois ans d'activité, Éric refait appel à l'Adie, car le chiffre d'affaires de sa boutique en ligne stagne. Grâce à sa femme, il trouve le bon filon et élargit sa gamme de produits en commercialisant des produits cosmétiques « rétros ».

« Le deuxième microcrédit Adie m'a permis de relancer mon activité »

Il recontacte Romuald qui l'aide à obtenir un nouveau microcrédit d'investissement : Éric obtient ainsi 4 000 € sur 30 mois afin d'acquérir un stock de produits cosmétiques en provenance d'Australie. Testés cliniquement en France, les produits cosmétiques proposés par Éric sont de qualité et il est le seul à proposer ce genre de produits en France et en Europe. C'est d'ailleurs avec l'aide d'André, bénévole à l'Adie, qu'il rédige un contrat d'exclusivité avec son fournisseur australien.

Fin 2013, il s'inscrit sur le site Adie, espace micro-entrepreneurs afin de bénéficier des Bons Plans de l'Adie, plus particulièrement du Bon Plan proposé par Price Minister, une boutique en ligne Price Minister clés-en-main à tarifs privilégiés, afin de développer son activité en ligne.

« Il est important de garder contact avec l'Adie, pour être accompagné pour le développement de son activité »

Aujourd'hui, le chiffre d'affaires se développe. À moyen terme, Éric envisage d'ouvrir une boutique en France afin de vendre ses produits directement auprès de sa clientèle, tout en étendant son activité à d'autres pays européens à travers son site marchand.

Découvrez la boutique d'Éric, RocknRodShop ainsi que sa boutique Price Minister Beauté Pin Up.




 

 

Rendez-vous mardi 15 avril à partir de 11h, pour la Journée Femmes Solidarité Entreprises à Marseille (Villa méditerranée, Esplanade J4) !

 

 

 

 

 

 

 

Au programme :

• Ateliers thématiques (structure juridique, comptabilité, microcrédit, la confiance en soi)

• "Coins cafés" pour échanger avec des femmes chefs d'entreprise et experts de la création d'entreprise

• Des points d'informations sur la création d'entreprise dans le cadre de séances plénières

 

Cet évènement ouvert au public et principalement aux femmes qui envisagent de créer leur entreprise ou qui ont déjà créé leur propre entreprise, a pour but de valoriser l'entrepreneuriat au féminin sur le territoire marseillais.

De nombreux partenaires de la création d'entreprise seront mobilisés pour l'occasion : L'Adie, La Poste, Les CCI, Planet Adam, Boutique de Gestion, Pôle Emploi et autres.

De plus, en fin de journée, une dizaine de prix seront remis à des créatrices d'entreprise qui ont créé une activité sur le territoire marseillais. Plusieurs candidates accompagnées et financées par l'Adie concourent à l'un des prix.

Venez nombreux !




 

Dans le cadre du dispositif "Supporters de l'Emploi" le Stade Rennais organise une journée inédite baptisée "Le Stade de l'Emploi", le 28 mars de 9h à 18h au Stade de la route de Lorient.

 

Organisée en collaboration avec Pôle Emploi, l'UCPF, la LFP, la FDJ et de l'Adie, cette journée aura pour objectif d'offrir aux demandeurs d'emploi l'opportunité de rencontrer les entreprises locales et de proposer des ateliers et conférences pour favoriser l'insertion professionnelle.

 

 

 

La création d'entreprise sera également à l'honneur durant cet évènement et les équipes Adie de Rennes se tiendront à votre disposition pour vous aider à créer ou développer votre entreprise.

Venez nombreux !



Sous les conseils de l'Adie, Emmanuel a lancé son activité sous le régime auto-entrepreneur, plus adapté à la structure de son activité.À tout juste 24 ans, Emmanuel a lancé sa propre activité d'ébénisterie-menuiserie dans la région nîmoise

Emmanuel est passionné par le bois depuis toujours, et c'est tout naturellement qu'il passe son CAP puis son bac pro en menuiserie-ébénisterie, alternant cours à l'école et stages pratiques chez des professionnels déjà en activité. C'est d'ailleurs pour ces maîtres de stage qu'il travaille dans un premier temps à la sortie de l'école, enchaînant les contrats d'interim et les CDD. Las de la précarité de ces statuts, il se met en quête d'un CDI… qui n'arrivera jamais. Après 2 ans de recherches, il décide de changer d'optique, et plutôt que de chercher un contrat salarié, il décide de créer son propre emploi.

En 2013, Emmanuel contacte la structure Sud Lubéron initiative, émanation locale d'Initiative France, et se fait accompagner pour concrétiser son projet de création d'entreprise. Il monte peu à peu son atelier dans son garage, mais très vite, il se rend compte qu'il doit s'équiper en machines professionnelles pour élaborer ses meubles. Il entreprend donc de faire la tournée des banques pour obtenir un financement, mais à chaque fois c'est la même réponse : du fait de son statut de chômeur, on lui refuse tout accès au crédit bancaire.


Avec le microcrédit de l'Adie, Emmanuel a pu acquérie de nouvelles machines pour réaliser des meubles sur mesure pour ses clients.« C'est en cherchant sur Internet que j'ai trouvé l'Adie »

C'est en cherchant sur internet une alternative aux banques qu'Emmanuel découvre l'Adie sur www.adie.org puis www.adieconnect.fr, plus spécifiquement dédié au microcrédit. Un coup de fil à notre numéro national 0 969 328 110, et c'est Marion, conseillère à l'antenne Adie de Marseille qu'il rencontre quelques jours plus tard.

Son dossier est solide, son projet clairement défini, et Marion peut rapidement lui proposer un microcrédit d'investissement de 4 000 €, complété par un prêt Nacre de 4 000 €, qui viennent compléter son apport personnel de 4 000 €. Il rencontre également Guicheb, bénévole Adie à Marseille, qui l'accompagne pour déterminer ses prix, son seuil de rentabilité et le conseille pour la gestion de la comptabilité de sa micro-entreprise.

Fin 2013, c'est donc financé et accompagné qu'il lance Manu Bois Créations sous le régime de l'auto-entrepreneur.



« L'équipe Adie de Marseille est très accueillante et compétente ! »

Aujourd'hui, Emmanuel développe son activité et a récemment racheté le matériel d'un petit atelier de fabrication de jouets en bois près de chez lui, à Pertuis. Il reste en contact régulier avec les équipes Adie de Marseille et de Nîmes, et a récemment participé à l'inauguration de la nouvelle antenne Adie de Nîmes. Conscient des atouts essentiels que sont l'accompagnement et le financement proposés par l'Adie, il donne de son temps pour participer aux « cafés créateurs », et vient discuter et échanger avec les porteurs de projets et les autres micro-entrepreneurs de l'Adie, pour partager son expérience avec l'Adie et les encourager dans la réalisation de leurs projets.

Découvrez les réalisations d'Emmanuel à travers son site web Manu Bois Créations et sa page Facebook.


Pages

S'abonner à RSS - Financement