Le béaba de l'utilisateur Internet : paramétrage et bons réflexes

Corps: 



Le béaba de l'utilisateur Internet : paramétrage et bons réflexes 





RESTER VIGILANT
 Chaque clic laisse une trace et toutes vos actions quotidiennes sont mémorisées dans le cerveau Internet. Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés ! Protéger ses données est essentiel pour se prémunir des risques du numérique. C’est dans ce sens que l’Adie, en partenariat avec AXA Prévention vous propose une série de conseils pour devenir maître de votre vie digitale et surtout de votre e-réputation.

Dernière mise à jour : novembre 2018


1. Protéger votre ordinateur ?
Lors de votre navigation sur Internet, des virus ou des logiciels espions peuvent infecter votre tablette ou smartphone. Ils sont susceptible de prélever des informations personnelles à votre insu, voire endommager votre matériel informatique. Certains de ces virus peuvent même survivre lorsque vous mettez hors tension votre appareil, et l’endommager lors de la remise sous tension, car ils vont se loger dans les mémoires de la machine.
Spams, téléchargements non sécurisés, sites douteux, les menaces sont nombreuses : restez vigilant et renseignez-vous avant de cliquer : Pour plus d’informations, regardez le tutoriel de la CNIL « Se prémunir des virus, spams, phishing. »

Vous trouverez ci-contre quelques conseils pour prévenir d’éventuels dommages

Astuce 1 : installer un anti-virus 
Installer un antivirus est la première étape pour faire face aux risques numériques ! C’est la base de la protection. La fonctionnalité première de ces antivirus est d’analyser votre disque dur interne pour détecter les possibles attaques.

Quel Antivirus choisir ? Gratuit ou Payant ?
  • Les « payants » : par exemple, Bit Defender Internet Security 2017 (à partir de 29 €). Le prix reste abordable et la protection offerte est très complète. Par rapport aux antivirus gratuits, en plus de protéger des virus, ils protègent vos données. Ils disposent d'un filtre anti espions, anti hameçonnage, un pare-feu, et ils filtrent vos résultats de recherche.
  • Les « gratuits » : par exemple, Avast Antivirus 2019 ou Avira Antivirus Free. Ces antivirus sont fonctionnels et protègent des programmes malveillants et des virus. Seul hic, vous recevrez de nombreuses sollicitations pour passer à la version payante ! Attention de n'installer qu'un seul antivirus pour éviter les conflits de version et mises à jour

Astuce 2 : Installer un antispyware ?
Petite definition : le terme anglais spyware signifie un « logiciel espion ». Le spyware est un logiciel malveillant qui a pour but de récupérer vos données et de transférer ces informations sans que vous ne vous en rendiez compte. Le but de cette récolte de données est très souvent commercial. Les spywares ralentissent votre ordinateur et c’est pour cette raison qu’il faut les stopper avec un antispyware.

Le conseil Adie : Malware bytes Anti-Malware => ce logiciel est entièrement gratuit, très facile d’utilisation et avec une protection très complète.


Astuce 3 : Effacer les traces de navigation ?
Un Cookie c’est quoi ? Un Cookie, c’est quoi ? On ne parle pas de ce bon gâteau rempli de pépites de chocolat, mais d’un fichier déposé sur votre ordinateur qui absorbe des informations clés qu’il transmet à votre navigateur de recherche. En plus clair, c’est un cafteur invisible ! Il va communiquer à votre navigateur vos goûts et vos préférences de navigation. Vous avez sûrement été confronté aux pouvoirs du cookie : l’autre jour, vous avez acheté une nouvelle paire de chaussures sur Internet et comme par magie les jours suivants, vous voyez apparaître des chaussures sur toutes les publicités des sites que vous consultez. Dites merci aux cookies !

Pour en savoir plus, consultez la vidéo de la CNIL : qu’est-ce qu’un cookie


Comment effacer vos traces et supprimer vos cookies ?

Sur Mozilla Firefox

1. Ouvrez la page d’accueil du navigateur
2. Allez dans le « Menu » et sélectionnez « préférences » ou « options »
3. Rendez-vous dans l’onglet « vie privée »
4. Cliquez sur « supprimez des cookies spécifiques »
5. Supprimez tous les cookies ou seulement ceux de certains sites

Sur Internet Explorer

1. Allez dans le « Menu » et sélectionnez « Sécurité »
2. Rendez-vous sur l’onglet « Supprimer l’historique de navigation »
3. Choisissez l’option « Cookies » pour les supprimer

Sur Safari

1. Cliquez sur Safari dans la barre de menus
2. Sélectionnez « préférences » puis l’onglet « Confidentialité »
3. Cliquez sur « Supprimer toutes les données de sites web » dans Cookies et autres données de sites web



Le conseil Adie
Il existe par ailleurs des logiciels qui vous permettent d’optimiser et nettoyer votre système. Par exemple, si vous êtes dans un environnement Windows, CCleaner va nettoyer votre ordinateur. C’est-à-dire qu’il va retirer les fichiers inutilisés de votre disque dur, les fichiers d’aide, les cookies, les fichiers temporaires et beaucoup de petites choses que vous ne voyez même pas. Tout ça pour libérer de l’espace et améliorer la performance de votre ordinateur. > Téléchargez le logiciel



 

2. Sécuriser son Smartphone 
Le smartphone devient notre troisième main, une extension de nous-mêmes. Il contient des informations précieuses à notre sujet. C’est pour cette raison qu’il faut le sécuriser.

Comment sécuriser mon téléphone intelligent ?
 
Bon à savoir
  • 77 % des Français possèdent un smartphone
  • 26,6 % des Français consultent chaque jour leur smartphone
* Chiffres issus de l’enquête internationale de Deloitte (Global Mobile Consumer Survey 2016)
 
  • ASTUCE 1 : Pensez à personnaliser votre code PIN dans vos paramètres. Il vous sera demandé à chaque fois que vous devrez allumer votre smartphone.
  • ASTUCE 2 : Mettez en place un code de verrouillage afin que votre smartphone, même allumé, soit en permanence sécurisé
  • ASTUCE 3 : Veillez à conserver le code IMEI noté sur la boîte de l'emballage de votre téléphone car il peut vous être très utile. En cas de perte ou de vol, ce code sert à bloquer l’usage du téléphone sur tous les réseaux. Si vous avez perdu votre boîte d’emballage, pas de souci : vous pouvez également l’obtenir en tapant *#06# sur votre téléphone.
  • ASTUCE 4 : Chiffrez - c’est-à-dire « verrouiller » - vos données :
    1. Rechargez votre smartphone jusqu’à au moins 80 %
    2. Allez dans les Paramètres puis dans « Sécurité » et cliquez sur « chiffrer. »
    3. Le mot de passe vous sera demandé à chaque déverrouillage.

Le conseil Adie
Votre téléphone est trop lent ? trop plein ? Il bug trop ? Vous pouvez aussi utiliser CCleaner pour votre smartphone (IOS & Android) pour améliorer la performance de votre téléphone. Faites de la place et supprimez les fichiers internes non utilisés avec cette application.


Faites également attention aux « logiciels de rançon » qui vont vous demander de l’argent à travers de fausses application d’antivirus par exemple.

Comment savoir si votre smartphone est « malade » ?
 
Bon à savoir
  • 10% des Français ont installé un antivirus sur leur smartphone
  • 64% des Français ne voient pas l’intérêt d’avoir un antivirus sur leur smartphone ou pensent que ce n’est pas possible
Chiffres issus d’un sondage de la CNIL
 

  • Des publicités dans la barre de notifications.
  • Vous vous rendez compte de redirections pendant la navigation. Vous êtes tranquillement en train de lire un article sur Internet et vous êtes soudain redirigé vers de la pub : il y a peut-être un virus derrière tout ça.
  • Votre téléphone utilise les données mobiles de manière excessive.
  • La batterie se décharge de manière excessive.

Les bons gestes
  • Ne laissez pas votre connexion Bluetooth allumée en permanence.
  • Faites attention aux applications que vous téléchargez : si elles vous demandent des autorisations dont elles n’ont pas besoin, comme votre géolocalisation ou votre compte bancaire, refusez-les.
  • Installez une application antivirus. Par exemple, Avira Free Android Security (Android) ou Look Out Mobile Security Antivirus (IOS).
  • Allez dans Paramètres > Sécurité et vérifiez que l’option « Sources Inconnues » soit désactivée.

 

3. Choisir les mots de passe efficaces 
Choisir un bon mot de passe, c’est-à-dire un mot de passe plus complexe que sa date de naissance, est une des étapes clés pour protéger vos données. Le nombre de comptes piratés (Facebook, Yahoo !, Hotmail…) ne cessent d’augmenter. Et ce piratage peut être lourd de conséquences comme l’usurpation d’identité (voir fiche : les dangers de l'Internet) ou la récupération de données. Le mot de passe est donc un outil qui assure la sécurité sur Internet.
 
Contacts utiles
Centre national d’opposition : 0825 39 39 39 (0,34 € par minute)
Depuis l’étranger : +33 442 605 303
Ouvert 7 jours/7 et 24h/24
 


Le saviez-vous ?17 % des internautes utilisent leur date de naissance comme mot de passe. Rien de plus facile pour un pirate du Net !

À quoi ressemble le mot de passe idéal ?
  • Pas trop court (>10 caractères)
  • Pas identique à l’identifiant/pseudo
  • Pas de données personnelles : date de naissance, prénom…
  • Pas d’uniformité : il faut des minuscules, majuscules, chiffres & caractères spéciaux.

Les 6 commandements du mot de passe
  • 1. Changez régulièrement vos mots de passe
  • 2. Ne divulguez à personne vos mots de passe
  • 3. Ne les stockez pas sur un simple fichier Word.
  • 4. N’utilisez pas le même mot de passe pour tous les services.
  • 5. Ne vous envoyez pas vos mots de passe via e-mail
  • 6. Supprimez les mails de création de compte comportant votre identifiant et mot de passe.
 
Les mots de passe les plus fréquents en France
  • 1. 123456
  • 2. coucou
  • 3. 123321
  • 4. date de naissance
  • 5. numéro de téléphone
  • 6. azerty
  • 7. azertyuiop
  • 8. motdepasse
  • 9. chouchou
  • 10. je t’aime
  • 11. 1579753
  • 12. maison
  • 13. aqwzsx
  • 14. 123123123
  • 15. moimoi
Source : SlashDate, novembre 2012
 


Comment faire face au problème de mémoire ?

Des mots de passe compliqués, d'accord, mais comment s'en rappeler ?
Utilisez des « phrases de passe » faciles à mémoriser. Par exemple « NéàdouzeH13unmardi ».
Utilisez un gestionnaire de mot de passe sécurisé : par exemple, Keepass. (pplus d’information sur le site de la CNIL)
Pour aller plus loin
 

4. Paramétrer votre compte et votre page Facebook 
Facebook et les autres réseaux sociaux en général sont des espaces publics, c’est-à-dire visibles de tous : faites attention à ce que vous publiez, et à ce que vos amis publient sur vous. Il est très facile pour n’importe qui d’avoir accès à ces contenus, et cela peut avoir de lourdes conséquences sur votre vie privée et professionnelle.

2 milliards de Facebookers !

Quelques démarches pour un Facebook protégé ?
  • Protégez votre mur : désactivez l’option qui permet de publier un contenu directement sur votre compte. Allez dans l’étoile en haut à droite de votre page d’accueil, puis sur compte, puis « journal et identification » et « qui peut ajouter des contenus dans mon journal » et choisissez : « moi uniquement ».
  • Rangez vos « amis » Facebook : listes d’amis proches, famille, réseau professionnel… Pour ce faire, allez sur le profil de chaque ami puis passez la souris sur « Amis » (sous la photo de couverture) et ajoutez-le à « Nouvelle liste » que vous créerez directement. Facebook propose déjà une liste « Amis proches ».
  • Choisissez les photos dans lesquelles vous apparaissez : DDétaguez vous d’une photo en cliquant sur elle, puis en cliquant sur « options » et « retirer l’identification ». Cliquez sur le cadenas en haut à gauche de votre page d’accueil, puis « afficher plus de paramètres », allez ensuite dans « Journal et identification » et dans la section « Examiner les publications dans lesquelles vos amis vous identifient avant qu’elles n’apparaissent pas sur votre journal ». Une fois cette option activée, à chaque fois que vous serez tagué sur une photo ou un statut, une autorisation sera nécessaire.
  • Choisissez avec qui vous partagez vos infos : allez dans confidentialité et choisissez « qui peut voir vos futures publications ? » : public, amis, moi uniquement, personnalisé, etc. Cette dernière option permet de restreindre la visibilité des contenus à une ou plusieurs listes de contacts (amis proches, connaissances, travail…) ou à certaines personnes individuellement. Pratique pour diffuser ses photos de vacances à la plage aux amis proches mais pas à ses connaissnces du travail !
  • Sélectionnez qui peut voir vos amis : ous pouvez configurer qui peut aller voir avec qui vous êtes amis sur Facebook. Cliquez sur le bloc « Amis » sur votre profil puis sur « Modifier », et choisissez l’option que vous préférez.

En tant qu’entrepreneur ou salarié, est-il nécessaire d’avoir 2 comptes Facebook ?
Cette pratique est fortement déconseillée. En effet, le numéro un des réseaux sociaux peut décider de supprimer purement et simplement l’un de vos comptes, ou de faire passer l’un d’entre eux en page. Plutôt que de créer deux comptes, vous pouvez créer une page dédiée à votre entreprise, et avoir un compte personnel, avec lequel vous échangez tantôt avec vos amis, tantôt avec votre cercle professionnel, selon votre paramétrage. Pour plus d'informations, consultez la foche pratique "Tirer parti de Facebook". .

 

 
petit récap’ des données à ne pas transmettre
  • Mot de passe
  •  RIB
  •  Lieu de naissance
  • Aucune donnée personnelle sur les forums
  • Code de carte bancaire
  • Adresse complète
  • Date exacte de départ en vacances (attention aux cambriolages !)
  • Infos confidentielles sur votre entreprise (que vous soyez le patron ou le salarié)
 
5. Nettoyer le passé 
Internet est un cerveau, Internet a une mémoire. à chaque fois que vous naviguez sur le net, une série d’informations est collectée et stockée dans la mémoire interne de votre navigateur, comme par exemple l’historique des sites web visités. Ces informations peuvent être utilisées par d’autres sites tiers, notamment commerciaux, qui vont ensuite vous proposer un contenu ciblé, suivant votre identité numérique.

Astuce 1 : Effacer votre historique de navigation
  • Sur Chrome (PC, Android, iOS) : lancez votre navigateur, allez dans le menu puis dans Historique et enfin dans « effacer les données de navigation. »
  • Sur Internet Explorer : ctrl + maj + supp puis cochez les items que vous souhaitez effacer.
  • Sur Mozilla : allez dans l’onglet Menu, « historique » puis « effacer l’historique récent. »
  • Sur Safari : ouvrez le navigateur puis cliquez sur « Safari » et sur « réinitialiser Safari. »
  • Sur Safari sous iPhone : rendez-vous dans Réglages > Safari > Effacer historique et données de sites.

Astuce 2 : Désactiver votre historique de recherche Après avoir réalisé la première étape, il faut aussi supprimer votre historique de recherche, car vos requêtes sont enregistrées elles aussi. Ainsi, elles vont réapparaitre dans la barre de recherche lors d’une autre requête lorsque vous taperez les premières lettres depuis votre clavier ou votre smartphone.
  • Sur Google : rendez-vous sur cette page et cliquez sur l’engrenage, paramètre puis suspendre et enfin « désactiver. »
  • Sur Bing : Rendez-vous sur l’onglet historique puis « tout effacer. »

Astuce 3 : Dépoussiérez votre historique Facebook Vous utilisez Facebook depuis 1, 5 ou 10 ans ? L’historique de vos actions s’accumule. Peut-être que certaines publications anciennes ne vous plaisent guère aujourd’hui car vous avez grandi, ou vous avez changé.

Comment faire ? Allez sur votre page profil et au niveau de votre bandeau photo, cliquez sur « affichez l’historique personnel ». Identifiez les post « publics » symbolisé par un puis cliquez sur le puis la .

 
6. Nettoyer le passé 

Quelques règles de sécurité à respecter :
  • Évitez de faire vos achats en ligne depuis un wifi public ou de vous connecter à votre espace client bancaire. Ex. : Freewifi ou le wifi d’un restaurant
  • Faites attention aux sites inconnus. Allez d’abord vérifier sur Google si d’autres utilisateurs le connaissent (sur des forums par exemple) et si le site n’est pas malveillant.
  • Mettez en place une double sécurité de paiement proposée par votre banque. Ainsi, dès que vous effectuerez un paiement en ligne, un code secret envoyé par SMS ou par mail vous sera demandé afin de poursuivre l’achat.
  • Ne donnez jamais votre code secret à 4 chiffres (celui que vous utilisez pour retirer de l’argent) pour payer sur Internet.
  • Quand vous enregistrez vos informations carte bancaire sur un site, lors des paiements suivants le cryptogramme ne doit pas être enregistré. Si c’est le cas c’est que le site est malveillant.
  • Vérifiez bien quand vous faites vos achats que le site est sécurisé : l’adresse du site doit avoir un « https » après le petit cadenas
  • Surveillez vos comptes régulièrement pour vérifier qu’il n’y ait pas de montant prélevé sans votre consentement.
  • Ne versez jamais d’argent par Mandat Cash ou Western Union ou encore Wetransfer à quelqu’un que vous ne connaissez pas physiquement.

TROP TARD ? Si vous avez été victime d’opérations frauduleuses, il vous faut contacter votre banquier pour solliciter le remboursement de ces opérations. Vous pouvez également demander qu’on vous attribue une nouvelle carte.


Comment faire opposition ? 
Dès que possible, faites opposition sur votre carte bancaire pour arrêter les fraudes. Le plus rapide est de le faire par téléphone : appelez le serveur vocal au 0 892 705 705, à n'importe quel moment. Ce serveur vous permettra d'être redirigé vers le centre d'opposition compétent. Notez bien le numéro d'enregistrement qui vous sera donné une fois l'opposition prise en compte.

Votre appel sera facturé 0,34 euro par minute.

Ce numéro de téléphone fonctionne pour presque toutes les banques et est réservé aux oppositions. Néanmoins, si votre banque n'est pas reliée à ce service, contactez-la directement.

Si vous êtes à l'étranger, le +33 442 605 303 vous permettra d’accéder au serveur.

Vous pouvez aussi faire opposition :
  • sur Internet : la plupart des banques proposent un formulaire en ligne depuis leur site.
  • au guichet : rendez-vous directement dans l'une des agences de votre banque.

À noter, la plupart des banques vous demanderont en plus d'envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception pour confirmer l'opposition.

 

Inscrivez-vous Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe perdu ?

Stratégie commerciale

Gestion Je développe mon activité sur Internet
Les premiers pas sur Internet
Maîtriser sa stratégie numérique
Développer son site Internet

Simulez votre microcrédit en ligne

  mois

Total emprunté

Durée de remboursement

Montant échéance

Coût total du financement

Je demande un microcrédit en ligne

Demander un microcrédit

Demande par téléphone

Parlons de votre projet !

Contactez l'Adie par téléphone, du lundi au vendredi de 8h à 18h (appel non-surtaxé), et parlez-nous de votre projet et de vos besoins en financement, quels que soient votre activité et votre statut. Vous pourrez prendre rdv avec le conseiller Adie le plus proche de chez vous, et obtenir un microcrédit jusqu'à 10 000 € pour votre activité.

Contactez-nous du lundi au vendredi 8h-18h,
appel non sur-taxé 0 969 328 110

Numéro Cristal

Demande en ligne

Votre microcrédit directement en ligne !

Quels que soient votre activité et votre statut, l'Adie peut vous financer à travers un microcrédit, une prime ou un prêt d'honneur selon votre région, pour un financement global maximal de 10 000 €. Inscrivez-vous gratuitement, et complétez votre demande de microcrédit en ligne en 6 étapes : 10 minutes suffisent !

Je fais ma demande

Les services de l'Adie

Microcrédit professionnel
Un financement (microcrédit, prime, prêt d'honneur) jusqu'à 10 000 € pour créer ou développer votre entreprise : stock, véhicule, local, trésorerie, etc.
Microcrédit
mobilité
Un microcrédit jusqu'à 5000 € pour financer un besoin urgent lié à votre emploi salarié : véhicule, permis de conduire, déménagement, etc.
Micro-assurance
En partenariat avec Axa et la Macif, bénéficez de solutions d'assurances professionnelles à des tarifs adaptés à votre activité.
Accompagnement
Au quotidien, une équipe d'experts vous conseille et vous accompagne gratuitement dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise : statuts, comptabilité, ventes, etc.
Microfranchise
Créez votre activité indépendante clé-en-main, en vous appuyant sur l'expérience et les outils proposés par une microfranchise : formation, outils et réseau de clients !
Je deviens Entrepreneur
Une formation certifiante d'une durée de 35h minimum collective et individuelle pour finaliser votre projet de création d'entreprise

L'Adie près de chez vous

120 antennes et 370 permanences réparties sur l'ensemble du territoire national, en métropole et en outremer.