Achat d'un véhicule d'occasion

Corps: 



Contrôles visuels avant l'achat ou la vente d'un véhicule d'occasion 

 Ce que je vérifie avant l'achat ou la vente d'une occasion. Quelques règles et points d'attention à bien avoir en tête quand on vend ou achète son véhicule d'occasion

Dernière mise à jour : juin 2016


1. Au plan administratif, ce qu'il faut savoir 
Si vous souhaitez vendre un véhicule de plus de 4 ans, un contrôle technique de moins de 6 mois est obligatoire. Eventuellement, la vente peut se faire même si des réparations sont obligatoires, à la condition seule que l’acheteur l’accepte. Dans le cas où le véhicule est soumis à une contre-visite, la vente ne peut se faire que dans le délai de deux mois après la visite initiale. En cas de dépassement du délai de deux mois, le véhicule doit de nouveau passer un contrôle périodique complet. Avant la conclusion du contrat de vente, le vendeur doit remettre à l’acheteur, le procès-verbal du contrôle technique d’avant-vente. Il fournit aussi les procès-verbaux des contre-visites éventuelles (favorables ou défavorables).
Un procès-verbal de contre-visite ne mentionne pas les défauts mineurs détectés lors de la visite initiale. Le PV de la visite technique périodique (initiale) est toujours à réclamer au vendeur.
Dans les 15 jours suivant la transaction pour faire immatriculer son véhicule, l’acquéreur devra se rendre à la Préfecture muni du procès-verbal de contrôle technique. S’il dépasse ce délai de 15 jours, l’acheteur devra repasser le véhicule au contrôle technique à ses frais.


 

2. Identification du propriétaire et du véhicule 
Consultation de la carte grise et du PV de contrôle technique initial sur lesquels figurent les informations suivantes :
  • Identification du véhicule (toutes informations à relever et à rapprocher de celles visibles sur le véhicule à vendre)
  • Titulaire du certificat d’immatriculation (s’assurer que le vendeur est bien le propriétaire du véhicule)


 
 
Attention
Pour des informations détaillées consultez les sites ci-après : Le contrôle technique d'un véhicule automobile
En savoir plus sur vos droits
 

3. Sur le PV initial et les éventuels PV des contre-visites favorables ou non 
  • Consulter les défauts ou anomalies constatés par le contrôleur


 

4. Examen visuel extérieur 
Vérifier si les défauts ou anomalies actés sur les PV ont bien été corrigés

 

5. Carrosserie 
  • Conformité et régularité des jeux des ouvrants : capot, portes, porte de coffre, hayon.
  • Contrôle des alignements.
  • Examen des vis de fixation du capot, des ailes et des portes montrant une dépose.
  • Traces de déformations des bas de caisse.
  • Usure importante de la peinture des entrées de la porte du conducteur
  • Dégradation du levier de vitesses et du frein à main.
  • Traces d’un usage important des boutons et commande de planche de bord.
  • Etat du revêtement des sièges, en particulier celui du conducteur.
  • Si vous avez la possibilité d’examiner le dessous du véhicule, voir s’il existe d’éventuelles déformations des longerons, des planchers ou montants.


 

6. Mécanique 
  • Contrôler les niveaux : huile, liquide refroidissement, liquide freins.
  • Examiner l’état et l’usure des disques et plaquettes de freins
  • Etat des pneumatiques et de la roue de secours. (ont-ils été changés après le contrôle technique ?)
 
Important
S’assurer que le prix proposé est en accord avec le marché local en recherchant un véhicule du même modèle ou similaire à vendre à proximité.
Éviter la transaction du dimanche matin sur le parking d’un supermarché.
Traçabilité et sécurisation du moyen de paiement.
Rédiger le plus clairement possible les documents de cession sans omission.
Prudence avec l’affaire du siècle !
 


 

Inscrivez-vous Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe perdu ?

Bien démarrer


Fiscalité

Les revenus sociaux
Fiches métiers Se lancer en franchise Gestion commerciale


Import-export

Simulez votre microcrédit en ligne

  mois

Total emprunté

Durée de remboursement

Montant échéance

Coût total du financement

Je demande un microcrédit en ligne

Demander un microcrédit

Demande par téléphone

Parlons de votre projet !

Contactez l'Adie par téléphone, du lundi au vendredi de 8h à 18h (appel non-surtaxé), et parlez-nous de votre projet et de vos besoins en financement, quels que soient votre activité et votre statut. Vous pourrez prendre rdv avec le conseiller Adie le plus proche de chez vous, et obtenir un microcrédit jusqu'à 10 000 € pour votre activité.

Contactez-nous du lundi au vendredi 8h-18h,
appel non sur-taxé 0 969 328 110

Numéro Cristal

Demande en ligne

Votre microcrédit directement en ligne !

Quels que soient votre activité et votre statut, l'Adie peut vous financer à travers un microcrédit, une prime ou un prêt d'honneur selon votre région, pour un financement global maximal de 10 000 €. Inscrivez-vous gratuitement, et complétez votre demande de microcrédit en ligne en 6 étapes : 10 minutes suffisent !

Je fais ma demande

Les services de l'Adie

Microcrédit professionnel
Un financement (microcrédit, prime, prêt d'honneur) jusqu'à 10 000 € pour créer ou développer votre entreprise : stock, véhicule, local, trésorerie, etc.
Microcrédit
mobilité
Un microcrédit jusqu'à 5000 € pour financer un besoin urgent lié à votre emploi salarié : véhicule, permis de conduire, déménagement, etc.
Micro-assurance
En partenariat avec Axa et la Macif, bénéficez de solutions d'assurances professionnelles à des tarifs adaptés à votre activité.
Accompagnement
Au quotidien, une équipe d'experts vous conseille et vous accompagne gratuitement dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise : statuts, comptabilité, ventes, etc.
Microfranchise
Créez votre activité indépendante clé-en-main, en vous appuyant sur l'expérience et les outils proposés par une microfranchise : formation, outils et réseau de clients !
Je deviens Entrepreneur
Une formation certifiante d'une durée de 35h minimum collective et individuelle pour finaliser votre projet de création d'entreprise

L'Adie près de chez vous

120 antennes et 370 permanences réparties sur l'ensemble du territoire national, en métropole et en outremer.