Démarrer son activité dans les services à la personne

Corps: 



Démarrer son activité dans les services à la personne 

QUE DOIS-JE FAIRE ?
 Bien démarrer son activité, en plus de maîtriser son métier, c'est être connu par ses clients. Soignez votre communication pour gagner des clients, et découvrez les canaux de prospection spécifiques à votre métier.

Dernière mise à jour : février 2015



1. Pour démarrer du bon pied 
  • Maîtrisez votre métier sur le bout des doigts
  • Sachez vous présenter à vos clients et présenter en détail les services que vous allez proposer
  • On n’a qu’une seule chance de faire bonne impression : attention à votre tenue et à votre comportement lorsque vous rencontrez vos futurs clients
  • Définissez la clientèle à laquelle vos services vont s’adresser. Qui sont-ils exactement ? Âge, catégorie socio-professionnelle, revenus, lieux fréquentés, habitudes de consommation, etc. ?
  • Définissez clairement la zone géographique dans laquelle vous pensez pouvoir toucher vos prospects
  • Il est primordial de se faire connaître : n’hésitez pas à aller vous présenter aux commerçants du quartier et à ceux en rapport avec votre activité, aux concierges, aux services sociaux, aux médecins (en fonction de votre activité), etc.

 
2. Pistes de prospection pour votre communication 

Les canaux de prospection utiles pour tous les métiers 
Annonces dans :
  • Boulangeries
  • Commerces locaux
  • Mairies et points-relais administratifs
  • Internet (site de la mairie ou autre action locale)
  • Associations
  • Supermarchés
  • Bouche à Oreille
  • Mailings ciblés
  • Annonces internet (sites de petites annonces et de vente d’occasion: attention, certaines annonces peuvent être payantes)
  • Gardiens d’immeuble
  • Bibliothèque de quartier

 
Les canaux de prospections spécifiques à votre métier 
Nous vous proposons ici quelques exemples, mais c’est vous qui connaissez le mieux votre secteur !
Aide et accompagnement des personnes âgées et dépendantes Garde d’enfants ou soutien scolaire Jardinage Bricolage
  • Médecins
  • Infirmières
  • Pharmaciens
  • Parapharmaciens
  • Assistantes sociales
  • Centres communaux d’action sociale
  • Maisons de retraite
  • Maisons de repos
  • Centres de sécurité sociale
  • Dispensaires, etc.
Annonces dans les :
  • Maisons des jeunes
  • Maternités
  • Relais assistance maternelle des mairies
  • Crèches, etc.
  • Bibliothèque de quartier
Annonces dans les :
  • Boutiques spécialisées (jardineries locales)
  • Grandes surfaces de bricolage et de jardinerie, etc.
  • Journeaux de quartier
Annonces dans les :
  • Boutiques spécialisées et les grandes surfaces du bricolage et de la construction
  • Drogueries
  • Autres boutiques locales, etc.


 
3. Choisir son statut 

Travailler en CESU
Il n’est pas nécessaire d’avoir un agrément mais un niveau officiel de qualification minimum peut être requis sur certaines activités.
Points positifs Contraintes
  • Facilité de statut et de paiement pour le salarié comme pour le particulier-employeur*
  • Le salarié peut avoir plusieurs particuliers-employeurs
  • 50% de réduction d’impôts pour les particuliers-employeurs
  • Prélèvement automatique des cotisations sociales sur le compte bancaire du particulier-employeur pour le CESU déclaratif
  • Moyens de paiement avantageux pour le particulier-employeur tel le CESU préfinancé
  • Couverture sociale et assurance chômage pour le salarié
Annonces dans les :
  • Utilisable uniquement en métropole
  • Le particulier-employeur doit lui-même faire une demande de CESU, la remplir et renvoyer le volet social au Centre national du Cesu afin de déclarer les rémunérations
  • Le particulier-employeur et l’employé rémunéré par CESU doivent tous deux faire une déclaration auprès du Centre de Remboursement CESU.
  • Les particuliers-employeurs doivent inscrire sur leur déclaration de revenus les sommes dépensées pour rémunérer le salarié en CESU, et y joindre l’attestation fiscale annuelle établie par l’Urssaf

Travailler en entreprise Individuelle avec une déclaration
Points positifs Contraintes
  • Gage de qualité et de sérieux auprès du client
  • Reconnaissance du métier
  • Vos clients peuvent bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt sur le revenu portant jusqu’à 50% des sommes qui vous ont été réglées (dans la limite de 12 000 euros par an et par foyer fiscal).
  • Vous ne pouvez pas appliquer une TVA à 5,5 % pour les prestations de services à la personne
  • Si votre entreprise emploie du personnel, vous bénéficiez d’un allègement total des charges patronales de sécurité sociale dans la limite d’un SMIC brut.
Annonces dans les :
  • Vous ne pouvez travailler qu’avec des particuliers
  • Vous ne pouvez proposer que la gamme des 21 services reconnus Services à la Personne. Vous devrez ainsi créer une nouvelle structure pour étendre votre champ d’activité
  • Il est impératif de fournir une charte de qualité avec une évaluation par la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle
  • Il est obligatoire d’envoyer régulièrement des éléments chiffrés concernant vos activités à la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle
  • Il est obligatoire d’envoyer systématiquement une facture des prestations effectuées à vos clients
  • Il est obligatoire d’envoyer une attestation fiscale annuelle à tous vos clients
  • Vos clients doivent inscrire sur leurs déclarations de revenus les sommes dépensées et y joindre l’attestation fiscale annuelle établie que vous leur avez envoyée

 
4. L’immatriculation : les centres de formalités des entreprises compétentes 
Avant d’exercer, vous devez immatriculer votre entreprise individuelle auprès du CFE de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), de la Chambre de métiers ou de l’URSSAF. La compétence de ces différents CFE est établie en fonction de la nature de l’activité concernée (d’autres facteurs tels que la zone géographique peuvent être pris en compte). Toutefois, elle peut varier selon la taille de l’entreprise ou de sa forme juridique.

Activités relevant de la compétence de principe de LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE (CCI) : Quels que soient la forme juridique de l’entreprise (entreprise individuelle ou société) et le nombre de salariés, celle-ci devra toujours s’immatriculer auprès de la CCI Activités relevant de la compétence de principe de LA CHAMBRE DES METIERS : Si l’activité est exercée sous forme d’entreprise individuelle ou de société commerciale ne comptant pas plus de dix salariés, l’immatriculation de l’entreprise se fera auprès de la chambre de métiers. En revanche, l’immatriculation de l’entreprise individuelle ou de la société commerciale comptant plus de dix salariés se fera auprès de la CCI Activités relevant de la compétence de principe de l’URSSAF : Si l’activité est exercée sous forme d’entreprise individuelle, l’immatriculation de l’entreprise se fera auprès de l’URSSAF. En revanche, l’immatriculation de la société commerciale quel que soit le nombre de salariés se fera auprès de la CCI
Petits travaux de jardinage, y compris les travaux de débroussaillage Entretien de la maison et travaux ménagers Garde d’enfant à domicile
Préparation des repas à domicile, y compris le temps passé aux commissions Prestations de petit bricolage dites «hommes toutes mains » Soutien scolaire ou cours à domicile
Livraison de repas à domicile, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d’activités effectuées à domicile Soins d’esthétique à domicile pour les personnes dépendantes Assistance aux personnes âgées ou aux autres personnes qui ont besoin d’une aide personnelle à leur domicile, à l’exception d’actes de soins relevant d’actes médicaux
Petits travaux de jardinage, y compris les travaux de débroussaillage Entretien de la maison et travaux ménagers Garde d’enfant à domicile
Collecte et livraison à domicile de linge repassé, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d’activités effectuées à domicile --- Assistance aux personnes handicapées y compris les activités d’interprète en langue des signes, de technicien de l’écrit et de codeur en langage parlé complété
Aide à la mobilité et transport de personnes ayant des difficultés de déplacement lorsque cette activité est incluse dans une offre de services d’assistance à domicile --- Garde malade à l’exclusion des soins
Livraison de courses à domicile, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services comprenant un ensemble d’activités effectuées à domicile Entretien de la maison et travaux ménagers Garde d’enfant à domicile
Maintenance, entretien et vigilance temporaires, à domicile, de la résidence principale et secondaire --- Assistance informatique et Internet à domicile
Activités qui concourent directement et exclusivement à coordonner et délivrer des services à la personne --- Assistance administrative à Domicile
Prestations de conduite du véhicule des personnes dépendantes --- Soins et promenade d’animaux de compagnie, propriétés de personnes dépendantes à l’exclusion de soins vétérinaires et toilettage.

 
5. L'agrément 
Pour les activités exercées auprès des publics fragiles, l’agrément est obligatoire :
  • la garde d'enfants à domicile en dessous d'un âge fixé par arrêté
  • l'assistance à personnes âgées ou à celles qui ont besoin d'une aide personnelle à leur domicile
  • la garde malade (hors soins)
  • l'assistance à personnes handicapées
  • la prestation de conduite du véhicule personnel de personnes dépendantes
  • l'aide à la mobilité et au transport de personnes ayant des difficultés de déplacement
  • l'accompagnement d'enfants de moins de 3 ans, des personnes âgées ou handicapées dans leurs déplacements en dehors de leur domicile.
La demande d'agrément (arrêté préfectoral) est à demander à la DIRECCTE du département, elle est valable 5 ans, renouvelable. Le délai d'instruction est de 3 mois. Cette demande peut aussi se faire en remplissant un dossier en ligne. Avant de faire la demande d’agrément votre entreprise doit être immatriculée si elle ne l’est pas encore rendez -vous sur les fiches pratiques sur l’Immatriculation.

 
6. La déclaration d'activité 
Il est nécessaire de vous immatriculer pour bénéficier ou pour permettre à vos clients de bénéficier d’avantages fiscaux et sociaux. Cette déclaration est obligatoire aussi bien pour les activités nécessitant un agrément que pour les activités pouvant être exercées librement. Cette déclaration doit être adressée par courrier à la préfecture de votre département. Vous pouvez trouver un exemplaire du dossier de déclaration sur le site de l’AFE. Cette déclaration peut être faites en ligne. Pour cela remplissez le dossier en ligne.

 
7. Les pièges à éviter 
  • Démarrer sans clientèle acquise et sous-estimer le délai d’obtention de nouveaux clients
  • Commencer son activité sans faire une étude comparative des concurrents, sans connaître leurs tarifs et sans avoir ciblé sa clientèle
  • Trop compter sur le bouche à oreille : cela ne suffira pas à trouver des clients
  • Sous-estimer les contraintes de temps : faites attention à bien calculer le temps de transport entre deux clients
  • Ne pas prendre en compte la législation propre à votre activité : cela vous sera forcément dommageable pour le développement de votre activité.
  • Assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire pour travailler.
  • Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’agence nationale pour les services à la personne : Services à la personne.


 
Important
Participez aux formations proposées par les antennes de l'Adie pour vous aider à développer votre activité dans le secteur des services à la personne !
Outre un microcrédit et des formations gratuites, nous pourrons vous proposer dans certaines régions des micro-assurances particulièrement adaptées aux besoins des professionnels des services à la personne.
Inscrivez-vous Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe perdu ?

Bien démarrer


Fiscalité

Les revenus sociaux
Fiches métiers Se lancer en franchise Gestion commerciale


Import-export

Simulez votre microcrédit en ligne

  mois

Total emprunté

Durée de remboursement

Montant échéance

Coût total du financement

Je demande un microcrédit en ligne

Demander un microcrédit

Demande par téléphone

Parlons de votre projet !

Contactez l'Adie par téléphone, du lundi au vendredi de 8h à 18h (appel non-surtaxé), et parlez-nous de votre projet et de vos besoins en financement, quels que soient votre activité et votre statut. Vous pourrez prendre rdv avec le conseiller Adie le plus proche de chez vous, et obtenir un microcrédit jusqu'à 10 000 € pour votre activité.

Contactez-nous du lundi au vendredi 8h-18h,
appel non sur-taxé 0 969 328 110

Numéro Cristal

Demande en ligne

Votre microcrédit directement en ligne !

Quels que soient votre activité et votre statut, l'Adie peut vous financer à travers un microcrédit, une prime ou un prêt d'honneur selon votre région, pour un financement global maximal de 10 000 €. Inscrivez-vous gratuitement, et complétez votre demande de microcrédit en ligne en 6 étapes : 10 minutes suffisent !

Je fais ma demande

Les services de l'Adie

Microcrédit professionnel
Un financement (microcrédit, prime, prêt d'honneur) jusqu'à 10 000 € pour créer ou développer votre entreprise : stock, véhicule, local, trésorerie, etc.
Microcrédit
mobilité
Un microcrédit jusqu'à 5000 € pour financer un besoin urgent lié à votre emploi salarié : véhicule, permis de conduire, déménagement, etc.
Micro-assurance
En partenariat avec Axa et la Macif, bénéficez de solutions d'assurances professionnelles à des tarifs adaptés à votre activité.
Accompagnement
Au quotidien, une équipe d'experts vous conseille et vous accompagne gratuitement dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise : statuts, comptabilité, ventes, etc.
Microfranchise
Créez votre activité indépendante clé-en-main, en vous appuyant sur l'expérience et les outils proposés par une microfranchise : formation, outils et réseau de clients !
Je deviens Entrepreneur
Une formation certifiante d'une durée de 35h minimum collective et individuelle pour finaliser votre projet de création d'entreprise

L'Adie près de chez vous

120 antennes et 370 permanences réparties sur l'ensemble du territoire national, en métropole et en outremer.


Fiches pratiques