Rejoindre une franchise, les points à vérifier

Corps: 



Les principaux points à vérifier avant de rejoindre un réseau 

C'EST QUOI LA DIFFÉRENCE ENTRE UN BON ET UN MAUVAIS RÉSEAU ?
  Trois points à valider avant de vous lancer avec un réseau de franchisés.

Dernière mise à jour : février 2016

 
Attention
Dans le cas d’une franchise, le Document d’Information Précontractuel (DIP) est obligatoire et doit obligatoirement contenir une liste des membres du réseau et le nombre des entrées et sorties du réseau de l’année précédente. Vous disposez d'un délai légal de 20 jours minimum après la remise du DIP avant de vous engager.
 

1. Récoltez un maximum d'informations sur le réseau que vous souhaitez rejoindre 
Rejoindre un réseau suppose de signer un contrat qui vous engage envers la tête de réseau pour une durée déterminée. Avant de prendre cet engagement, il est essentiel de vous assurer du sérieux du réseau et de créer une relation de confiance avec vos interlocuteurs.
  • Demandez et étudiez les documents d’information sur le réseau transmis par la tête de réseau
  • Recherchez des informations sur Internet
  • Demandez à la tête de réseau une liste des membres actuels du réseau et leurs coordonnées ; appelez-en quelques uns pour recueillir leur avis sur l’activité, le réseau, l’appui apporté par la tête de réseau…v
  • Demandez à la tête de réseau quelques données statistiques sur le niveau d'activité des membres actuels du réseau
  • Demandez à la tête de réseau le Document d’Information Précontractuel (DIP) s’il existe, ainsi que le projet de contrat ; relisez-les et faites-les relire par votre conseiller


 

2. Réalisez votre étude de marché 
Une étude macro-économique (statistiques nationales, grandes tendances, etc.) ainsi qu’un « état local du marché » sont parfois fournis par la tête de réseau. Ces documents sont obligatoires dans le cas d’une franchise ; ils sont alors intégrés au Document d’Information Précontractuel.

L'« état local du marché » ne s’assimile cependant pas à une étude de marché détaillée, qu’il vous revient de réaliser vous-même.
(cf. la rubrique « pour en savoir plus » en fin de fiche)


 
 
Attention
Le droit d’entrée comprend habituellement :
  • L’accès à l’enseigne
  • La transmission par la tête de réseau de son savoir-faire
  • L’exclusivité territoriale (le cas échéant)
  • La formation initiale (qui peut parfois être dissociée du droit d’entrée et payée séparément)
  • L'accompagnement à la pré-ouverture et à l’ouverture du point de vente.
Le montant du droit d’entrée est fixé par la tête de réseau et peut fortement varier selon les réseaux et la zone d’exclusivité. Il est en rapport direct avec la notoriété, l’attractivité ou l’originalité de l’enseigne.
 

3. Validez les équilibres financiers de votre projet 
Comme pour tout projet de création d’entreprise, la création en franchise (ou autre forme de commerce organisé) nécessite de réaliser avant de se lancer un compte de résultat et un plan de financement prévisionnels (estimation du besoin d’investissement initial, estimation du chiffre d’affaires, évaluation des charges fixes et variables…).

La tête de réseau, dans la mesure où elle a testé et validé le modèle d’activité que vous allez mettre en œuvre, peut vous fournir beaucoup d’informations utiles pour la réalisation de ce travail. C'est cependant à vous de vous approprier les informations fournies et de les adapter au contexte particulier de votre emplacement ou zone d’activité, ainsi qu’à vos choix d’organisation.

En plus des charges habituelles liées à une création d’entreprise (immatriculation, matériel, assurances…), il vous faudra prendre en compte deux coûts spécifiquement liés à la création en franchise (ou autre forme de réseau) :
  • le droit d’entrée, à verser à la tête de réseau à la signature du contrat,
  • les redevances, à verser à la tête de réseau pendant toute la durée de votre engagement au sein du réseau.
  • Pensez à bien vérifier à quels matériels, outils et services l’investissement initial et les redevances réglées vous donnent accès. Cela vous permettra d’évaluer l’équilibre entre les apports de la tête de réseau et leur coût.


 
 
Attention
Les redevances peuvent être fixées en pourcentage du chiffre d'affaires (CA) ou bien représenter un montant forfaitaire fixe à régler chaque mois. Elles sont parfois subdivisées en redevances d'exploitation et redevances de communication.
 

4. Pour en savoir plus 
Sur ce qu’est un réseau (de franchise ou assimilé) : Consultez notre fiche pratique « Qu’est-ce qu’un réseau (de franchise ou assimilé)

Sur les différentes formes de commerce organisé : Consultez le site de l’AFE

Sur la franchise : Plus d’informations sur le site de l’AFEOu sur le site de la Fédération Française de la Franchise

Sur la microfranchise solidaire de l’Adie : Voir la page dédiée sur le site de l’Adiee


 

Inscrivez-vous Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe perdu ?

Bien démarrer


Fiscalité

Les revenus sociaux
Fiches métiers Se lancer en franchise Gestion commerciale


Import-export

Simulez votre microcrédit en ligne

  mois

Total emprunté

Durée de remboursement

Montant échéance

Coût total du financement

Je demande un microcrédit en ligne

Demander un microcrédit

Demande par téléphone

Parlons de votre projet !

Contactez l'Adie par téléphone, du lundi au vendredi de 8h à 18h (appel non-surtaxé), et parlez-nous de votre projet et de vos besoins en financement, quels que soient votre activité et votre statut. Vous pourrez prendre rdv avec le conseiller Adie le plus proche de chez vous, et obtenir un microcrédit jusqu'à 10 000 € pour votre activité.

Contactez-nous du lundi au vendredi 8h-18h,
appel non sur-taxé 0 969 328 110

Numéro Cristal

Demande en ligne

Votre microcrédit directement en ligne !

Quels que soient votre activité et votre statut, l'Adie peut vous financer à travers un microcrédit, une prime ou un prêt d'honneur selon votre région, pour un financement global maximal de 10 000 €. Inscrivez-vous gratuitement, et complétez votre demande de microcrédit en ligne en 6 étapes : 10 minutes suffisent !

Je fais ma demande

Les services de l'Adie

Microcrédit professionnel
Un financement (microcrédit, prime, prêt d'honneur) jusqu'à 10 000 € pour créer ou développer votre entreprise : stock, véhicule, local, trésorerie, etc.
Microcrédit
mobilité
Un microcrédit jusqu'à 5000 € pour financer un besoin urgent lié à votre emploi salarié : véhicule, permis de conduire, déménagement, etc.
Micro-assurance
En partenariat avec Axa et la Macif, bénéficez de solutions d'assurances professionnelles à des tarifs adaptés à votre activité.
Accompagnement
Au quotidien, une équipe d'experts vous conseille et vous accompagne gratuitement dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise : statuts, comptabilité, ventes, etc.
Microfranchise
Créez votre activité indépendante clé-en-main, en vous appuyant sur l'expérience et les outils proposés par une microfranchise : formation, outils et réseau de clients !
Je deviens Entrepreneur
Une formation certifiante d'une durée de 35h minimum collective et individuelle pour finaliser votre projet de création d'entreprise

L'Adie près de chez vous

120 antennes et 370 permanences réparties sur l'ensemble du territoire national, en métropole et en outremer.